Ma vision du « Paradigme »

Cc les filles j’espère que vous allez bien! Je reviens comme promis pour parler d’un mot qui a changé ma vision des choses dans pleins de domaines, le paradigme.

En écrivant l’article, je me suis dit que j’allais quand même chercher la définition exacte du mot pour savoir si elle était proche de ce que j’avais compris grâce au livre. Ce que je peux te dire c’est que si j’avais vu la définition ainsi la première fois ça ne m’aurait pas du tout éclairé lol.
Voici la définition Wikipedia : Un paradigme est une représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie (matrice disciplinaire, modèle théorique ou courant de pensée).
Bien sûr j’ai trouvé plusieurs définitions que je n’ai pas reporté ici, mais sache qu’il y a plusieurs sens au mot.
Dans le livre dont je te parlais dans mon Article (lien Article) l’auteur répété très souvent ce mot, et je n’arrivais pas à trouver un sens … je relisais les passages, sans arrêt, sans vraiment trouver une réelle définition au mot. Mais j’ai continué de lire car je savais que je comprendrai sûrement plus tard.
Je suis une personne qui ce soucie beaucoup des autres, cela peut être une qualité mais aussi une très gros défaut.
Un exemple, j’aime donner des conseils aux personnes autour de moi et je suis énormément à l’écoute.
Même si j’ai une mémoire de poisson rouge, je sais quand je discute d’un sujet avec une personne.
Je lui donne mon point de vue sur ce sujet, soit l’encourage ou j’émets quelques réserves, toujours avec des arguments.
Admettons que quelques jours plus tard je reparle du même sujet avec cette personne, je peux être confrontée à 2 cas de figures :
Soit cette personne s’attribue tout les mérites de mon conseil, oublie ou ignore que je fais partie de sa prise de décision.
Soit l’attribue à quelqu’un d’autre pour je ne sais quelle raison, et ne me mentionne pas du tout. Ça peut être pour des petites choses banales ou encore pour d’importantes discutions.
Et dans ces 2 cas de figures j’étais énormément touchée… et énervée! Et pour moi ça devenait réellement problématique.
Mais ce que j’ai compris, c’est que je ne pouvais ni agir ni contrôler ce que la personne ferait de mon conseil, c’est un cadeau que je lui ai fait et elle est seule à pouvoir l’appliquer ou pas.
En revanche j’avais le pouvoir sur mes sentiments et je me devais absolument de savoir pourquoi j’étais si touchée par ce comportement.
J’ai donc cherché la raison pour laquelle j’aime donner des conseils.
D’un côté soyons honnête je voulais que l’on me remercie d’avoir aidé, d’avoir été à l’écoute pour clairement flatter mon EGO ,
mais aussi et surtout savoir que j’ai aidé quelqu’un à se sentir mieux me rendais très fière et c’est un sentiment qui provoque beaucoup d’ondes positives chez moi. Et à ce moment là j’avais trouvé ma réponse!
Le plus important pour moi est que la personne à qui j’ai partagé mes pensées se sentent mieux, j’étais donc sûr que je ne devais pas arrêter car c’est quelque chose d’encré en moi, que j’en avais besoin dans la vie et que je pouvais arrêter de m’énerver et passer à autre chose car j’avais répondu à « mon pourquoi profond« !
Le paradigme est notre rayon d’action, notre influence. On peut avoir un rayon d’action très étendu mais quoi qu’il arrive il y a une limite.
On a tendance dans un problème à remettre la faute sur les autres, sans vraiment se poser la question.
Qu’est ce que j’ai fais pour provoquer ça ?
Car s’il y a un problème très souvent on y est pour quelque chose. (ce n’est pas 100% des cas bien-sur!)
Cette question est très difficile à se poser, et seule la maturité et/ou l’habitude peut nous permettre de le faire.
Donc j’ai décidé de prendre les problèmes à l’envers et toujours me poser cette question pour faire avancer les choses.
Dans ce cas précis, j’aurai pu m’énerves sur chaque personne en leur disant « mais c’est moi qui t’ai dit ça! » comme à la maternelle lool, ou garder ça pour moi (mon option préférée avant) et finir par me dire bon ok je ne lui donnerai plus aucun conseil…
Mais je souffrirai forcément de ça aussi car je ne peux pas laisser les personnes que je côtoie se poser des questions sans les aider …
Mais depuis ma connaissance de ce paradigme, de notre rayon d’action, je sais qu’il est possible d’agir sur sois, et j’ai décidé d’en faire une priorité!

 

 

 

OOTD : 

Chapeau : L’ECLERC (et oui)

Veste : ZARA

Pull : H&M 

Jeans : SalSa 

Chaussures : ZARA

RAL : MAC Cosmetics « Oh lady » 

553 total views, 2 views today

BlakiaBeauty

Et Aussi...

Laisser un commentaire